Michelle, doit-on t’en vouloir d’avoir fait un selfie à Auschwitz ?

35% des adolescents mal dans leur peau ont été cyber-harcelés
25% se sentent moins seuls grâce aux Réseaux Sociaux
13% des adolescents interrogés ont déjà été cyber-harcelés
43% sont tristes quand personne ne like ou commente leur post
16% se sentent moins déprimés grâce aux Réseaux Sociaux
20% ont l’impression d’avoir une meilleure confiance en soi

Michelle doit-on t’en vouloir d’avoir fait un selfie à Auschwitz ? est une pièce chorale de Sylvain Levey inspirée d’un fait divers réel.

Qui est Michelle ? Ou plutôt   : qui est uneviedechat ? Une adolescente insouciante ou mal élevée ? On assiste à la confrontation de deux mondes  : celui des « vieux », qui regardent défiler le paysage, et celui des jeunes, prompts à le mettre en boîte, ce beau décor, avec leurs smartphones tout équipés et ultraconnectés. C’est à ce nouveau monde qu’appartiennent Kim, Angèle, Michelle, Sélim et Abel. Et c’est l’ancien monde qu’ils viennent visiter en allant découvrir à Auschwitz l’horreur des camps de concentration …
 
C’est quoi un selfie ? Doit-on en vouloir à Michelle d’en avoir fait un ? A-t-elle accompli son devoir de mémoire en posant devant les vestiges de la Shoah ? Quel est l’usage que l’on fait des réseaux sociaux ? Quels sont les mécanismes du harcèlement ? Et du lynchage virtuel ? C’est quoi l’empathie ? L’anonymat ? Comment les réseaux sociaux redessinent-ils nos espaces de parole et de liberté ? A qui appartient ce que je poste sur internet ? Et jusqu’à quand ?