Jusqu’ici

La Conflagration est née à Marseille en 2010.

Elle débute avec un triptyque sur la thématique du Suicide :

2010 –Se suicider dans l’espace public (Performance)
2010- Pourquoi je ne me suis pas suicidée? (Théâtre : pièce écrite, jouée en salle)
2011- L’Agence des Suicides (Arts de Rue)

En 2013, elle crée l’IPI – l’Institut de Psychopompe-funébrisme International – « métaprojet » interrogeant la place de la mort dans notre société.  A sein de l’IPI, elle développe le GMCO – Grand Marché du Cercueil d’OccasionMéMé – le Mémorial des Mémoires et Les Nouveaux MC.

En 2014, elle est lauréate de la bourse Ecrire pour la Rue – 2014 instituée par la SACD et le ministère de la Culture et de la Communication pour ce projet.

En 2015, elle se lance conjointement sur 2 autres projets-dispositifs :
–          #StéRéO-tYpeS# – Dispositif artistique de réflexion autour des idées reçues
–          GOOB : les primates sont-ils sexistes? – Etude du comportement humain à la lueur de la primatologie

La même année, elle est sélectionnée pour représenter les écritures émergentes françaises à la Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de Méditerranée de Milan.

Parallèlement à cela, elle élabore quatre modules – ateliers en direction des adolescents :

Inscrits au répertoire des actions pédagogiques du Conseil Départemental des Bouches du Rhône.

La Conflagration est accompagnée par l’espace Dynamo, mis en place par l’AMI.